Slider

Demain j'arrête - Gilles LEGARDINIER

17 octobre 2014


Le résumé 

Julie a 29 ans, un travail alimentaire dans une banque, une bande de copines célibataires et un nounours prénommé Toufoufou. L'arrivée d'un nouveau voisin au nom étrange -Ric Patatras- va titiller son imagination jusqu'à devenir une vraie obsession.
Elle se lance alors dans un espionnage frénétique et pathologique, et ne tarde pas à tomber dans les bras du  nouveau locataire. Bien entendu, ce dernier est supra joli et bien foutu mais semble cacher un terrible secret...
 il semble cacher un terrible secret...Demain j'arrête Gilles Legardinier
Demain j'arrête - Gilles LEGARDINIER

Mon avis 
Demain j'arrête Gilles LEGARDINIER
Enorme succès commercial, avalanche de compliments, overdistribution :  il n'y a qu'à tendre le bras pour retrouver le livre dans son caddie. C'est donc surtout pour sa grosse réputation que j'ai entamé ce récit, beaucoup trop fleur bleue à mon goût (penchant gnan-gnan), pour que je puisse croire une demi-seconde aux bons sentiments, pourtant déversés par tonneaux format XXL.

Les personnages me semblent stéréotypés à souhait : le voisin sexy et mystérieux, la patronne au grand cœur, la copine nympho... ; l'héroïne, quant-à-elle, se pose carrément dans le genre neuneu et sans aucune profondeur..

L'histoire et l'intrigue me paraissent consternantes de clichés : un voisin super canon, pourvu de belles fesses, intelligent, célibataire, mystérieux, sportif... finit par combler le manque d'amour de l'héroïne. Pour le coup décidée à reprendre sa vie en main, cette dernière quitte son boulot à la banque pour devenir vendeuse en pâtisserie -personne n'explique comment elle va pouvoir continuer de payer son loyer- et décide parallèlement de poursuivre ses études, lorsque paf : elle rencontre une vieille dame en fin de vie qui va lui laisser un héritage. Tous les amis de Julie, ses voisins et son mec sont supra cools et aimants : ça dégouline de bons sentiments surfaits et de mièvrerie, c'est le pays de Candy.
Demain j'arrête Gilles Legardinier
Le dénouement de l'intrigue capillotractée qui tourne autour du mystère de Ric m'a parue carrément pathétique, dans le genre happy-end à l'américaine, bouclée et absurde de simplicité.
Demain j'arrête Gilles Legardinier
Je pense que ce bouquin va un peu m'éloigner de la chick lit un moment, mais je n'ai rien contre Monsieur Lagardinier, dont les ventes prouvent qu'il est extrêmement apprécié par les ménagères de moins de 50 ans. Question de goût, j'imagine !

Demain j'arrête - Gilles Legardinier




16 commentaires:

  1. Cest pas méchant mais je trouve très critiques bien severe.. Moi qui ai lu a peu près 2500 bouquins a vu de nez, je peux te dire que Legardinier est l'un des meilleurs auteurs contemporain.. Personnages cliches ? Loin de la! Ils ont tous un quelque chose de particulier qui les rends attachants.. La plume est drôle.. Maintenant si vraiment ce style ne te plait pas, sache qu'avant, il écrivait principalement des policiers.. Peut être te conviendront ils plus..
    Je ne suis pas du tout d'accord avec ton avis .. Et même en restant fière de son avis négatif, descendre le livre de la sorte, ca me dérange un peu.. Avis perso!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Madleen,

      Comme je l'écrivais, je n'ai rien contre l'auteur (c'est à dire que je respecte son travail et le grand nombre de lecteurs qui l'apprécient). Cependant, je pense tous les mots que j'ai écrit, ce n'est pas de ma faute ! ;-)

      Pour info, je suis également une grande consommatrice de livres et j'ai déjà lu des bouquins style chick lit que j'ai aimés (Les invasions quotidiennes de Mazarine Pingeot par exemple). Après, je comprends ton message mais je tiens à être sincère sur ce blog : j'écris exactement ce que je pense !

      Effectivement peut-être que les policiers de Gilles Legardinier sont sympas, mais je n'ai pas envie de les découvrir pour le moment, suite à la lecture ce celui-ci.

      Merci pour ton commentaire, je trouve ça plutôt bien d'entamer de vraies discussions sur les blogs. Bises et bon week end !

      Supprimer
  2. Je tiens a te répondre, la lecture étant l'une de mes plus grandes passions, ayant plus de 80livres dans ma PAL actuellement, avec une moyenne de deux livres par jour en weekend ..

    Pour être franche, je possède un policier de Legardinier mais ne l'ai pas encore lu, tirant au sort mes lectures au fur & a mesure .. Cependant, sache que les critiques sont unanimes : Legardinier excèle en humour plus qu'en policier même si son travail est notable dans le domaine !

    C'est bien d'ecrire ce que l'on pense, j'en concède, c'est le travail d'un blogeur .. Ce qui me dérange, c'est la façon & les termes utilisés .. Je te trouve très crues et très virulentes, moi qui suis une grande amoureuse de ces oeuvres, je me suis sentie attaquée .. Comme si les millions de lecteurs de cet auteur bien plus talentueux et diversifié qu'un Marc Levy ou autre Guillaume Musso, n'avais aucun gout .. C'est surtout ça qui m'a dérangé ! Mais comme j'estime qu'un blog est un lieu de partage et de discussion, il me semblait important de t'en faire part ! (la franchise étant quelque chose de bien présent chez moi !)

    Bon weekend a toi aussi :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai vraiment pas du tout aimé ce livre, c'est pourquoi je ne trouve pas mes propos virulents. Personnellement, je trouve que l'auteur tire vraiment sur les ficelles faciles, mais c'est mon avis personnel.

    Ca ne veut pas dire que je pense que tous les lecteurs de Gilles Legardinier sont des truffes : chacun vit avec des sensibilités différentes et juge grâce à des critères très personnels, on ne peut pas essayer de convaincre quelqu'un qu'une œuvre est bien ou pas bien, on peut juste donner son avis. Quand tu écris "Legardinier est l'un des meilleurs auteurs contemporain", c'est ton avis mais pas une vérité, exactement comme mon commentaire plus haut.

    Enfin, selon moi, ce n'est pas parce que tu es une grande lectrice que tu es la seule dans ce cas, et que tu es plus apte à juger qu'une autre : ton avis est aussi valable que le mien (ni plus, ni moins !).

    Bises Madleen et sans rancune : nous n'avons pas les mêmes goûts, c'est tout ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Ficelle20.10.14

    J'ai lu le début de "complètement cramé" de cet auteur, grâce à un extrait numérique gratuit.
    J'ai trouvé que c'était brouillon, fastidieux, scolaire! Et surtout ce n'était pas marrant comme le laissait supposer la couverture. Je veux bien faire des efforts de concentration pour un ouvrage à vocation scientifique, historique ou philosophique, mais pour du 100% loisir, faut que ça coule de source, donc si les deux premiers chapitres sont soporifiques, je laisse tomber!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai également ressenti le côté "scolaire". Au niveau de l'humour, je concède que quelques situations m'ont fait sourire mais la retombée dans le style "plus gros cliché tu meurs" a transformé mon sourire en rictus ! Je ne savais pas que tu lisais en numérique ! Bises.

      Supprimer
  5. Moi aussi, j'ai détesté ce bouquin et même si je n'ai pas de blog, j'aime bien donner un avis sincère : je trouve que Legardinier prend les gens pour des c....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui, c'est vrai ça : quand on est pas l'animateur du blog, on peut même écrire des gros mots ! ;-) Finalement, il n'y a pas que des avis unanimes alors...

      Supprimer
  6. Personnellement j'ai vraiment adoré les 4 et je te trouve aussi plutôt dure dans ta critique !
    http://bibliobjectif.wordpress.com/2014/10/22/legardinier-mon-nouveau-coup-de-coeur/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que je prendrai "plus de pincettes" dorénavant, mon but n'étant pas de froisser les lecteurs !

      Supprimer
  7. On ne peut tout aimer... heureusement !
    Perso je suis fan, ses 4 titres "humour" jouent tous sur des registres différents. Tu devrais en essayer un autre pour voir.
    Je ne suis pas une ménagère de moins de 50 ans... 50% de l'affirmation est vraie (le premier qui dit ménagère se prend ma main dans la gueule) :)

    RépondreSupprimer
  8. Je sens qu'il va finir par y avoir une baston sur ce blog ! ;-) Pour te faire plaisir, je veux bien essayer d'en lire un autre. Lequel te semble le plus sympa ?

    RépondreSupprimer
  9. ah ben, flute, je l'ai bien aimé moi, ce livre^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre divise les foules !! :-)

      Supprimer
  10. J'ai envie de réagir, parce que les avis sont partagés et ça fait vraiment plaisir! J'ai adoré "Demain j'arrête" simplement parce que je me suis identifiée au personnage principal directement. L'histoire est légère mais c'est ce qu'il me fallait au moment de la lecture. J'avais envie d'en savoir plus quant aux mystères de cet étrange voisin. Je n'ai pas eu ton impression de stéréotypes. Je ne l'ai pas dévoré en moins de deux (souvent, quand je fais ça, je n'apprécie pas particulièrement le livre) mais je ne l'ai pas laissé de côté non plus. Par contre, j'ai ensuite acheté "Complètement cramé" et là, pas moyen de le finir. Je n'arrive pas à m'identifier, je n'ai encore rien ressenti au niveau humoristique, je n'arrive pas à rentrer dans l'histoire. Je me suis ennuyée à la lecture donc je ne l'ai pas fini et je suis passée à autre chose. Triste donc, mais j'essaierais de m'y remettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lisouille et navrée de te répondre si tard, comme l'article est ancien, ton commentaire s'est un peu perdu ! Oui, ce livre soulève les débats : on l'aime ou pas ! Ce qui m'a surtout dérangé, ce sont les innombrables invraisemblances. Je n'ai pas pu m'identifier à une héroïne à qui il arrive tant d’événements stéréotypés et édulcorées... Je suis sans doute moins rêveuse que toi, d'ailleurs je crois que je ne le suis pas du tout, ce doit être ça ! ;-)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥

CopyRight© 2014/2017 | Design par Zélie Coptaire sur Blogger | Tous droits réservés