Slider

Les Restos du Cœur : ils comptent sur nous !

28 janvier 2015


Depuis que le bon sens s'est comme qui dirait égaré dans la 4ème dimension, et que seuls les gros groupes financiers et le fait de passer aperçu en spencer et chaussures noires dans Voicivoilà intéressent Messieurs nos présidents, nous vivons dans un monde peuplé de Mikos transgéniques et surtout, nous acceptons des situations parfaitement inacceptables. Entre 2011 et 2015, en France, le nombre de SDF (Sans Domicile Fixe) a augmenté de 50% en France (source fondation Abbé Pierre). Outre ces personnes sans domicile fixe, 8,5 millions de personnes - soit environ 13% de la population française - vivent sous le seuil de la pauvreté (source INSEE, septembre 2014).
Les restos du Cœur
Le plus désolant dans la situation, c'est que nous admettons ce fait surréaliste et que chaque jour, dans le métro et dans la rue, nous croisons des personnes qui ont faim, froid ou qui sont malades, parfois même sans leur jeter un regard.
Les restos du Cœur
Certes, il s'agit du boulot des pouvoirs publics que de s'occuper de cette aberration, mais pour des raisons aussi obscures qu'une intrigue hautement holmesienne, ils n'en font rien. Après avoir pesté contre cette vérité intolérable et s'être noyé dans un tourment inconcevable, il reste la solution de devenir une personne active et de participer aux efforts des associations mises en place dans le but d'aider les gens en situation précaire.
Les restos du Cœur


Les Restos du Cœur, c'est quoi exactement ?
Les restos du Cœur

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association reconnue d'utilité publique, sous le nom officiel « les Restaurants du Cœur - les Relais du Cœur ». Elle a pour but « d'aider et d'apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l'accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu'à toute action contre la pauvreté sous toutes ses formes » (source les Restos du Cœur).
Les restos du Cœur
Presque 30 ans plus tard, ce sont 130 millions de repas qui sont distribués par l’association (2013-2014). Les Restos du Cœur ont malheureusement largement franchi la barre d’un milliard de repas servis depuis leur création…
 Les restos du Cœur 
Les restos du Cœur 
Mais le rôle des Restos ne s'arrête pas là !
Les restos du Cœur

La plupart des personnes vivant dans la rue n'osent plus s'adresser à autrui, ils ont honte d'être dans cette situation et se sentent diminués. Certains d'entre eux ont des droits qu'il ne font pas valoir, tout simplement parce qu'ils n'en ont pas connaissance ou qu'ils ne savent pas vers qui se tourner pour avoir des explications ou obtenir de l'aide dans leurs démarches.

Au sein des Restos, l'aide alimentaire permet une aide d'urgence mais représente également un moyen d'entamer la discussion et de mettre en confiance les nouveaux arrivants. C'est à cette occasion que les bénévoles proposent des activités orientées vers la réinsertion sociale : ateliers et jardins d’insertion, lits hébergement d’urgence, camions et points repas chauds, Restos Bébés du Cœur, départs en vacances, ateliers d’accompagnement scolaire et de lutte contre l’illettrisme, initiation à l’informatique, conseils budgétaires, accès à la justice et aux droits, soutien à la recherche d’emploi (SRE), microcrédit personnel, aide médicale et psychologique… (source les Restos du Cœur).
Les restos du Cœur 
 sans domicile fixe
Comment peut-on aider les Restos du coeur ?
 restos du Cœur 
Le moyen le plus rapide et efficace est sans aucun doute de faire un don via le site internet dédié. C'est aussi simple que de commander un bouquin sur Amazon et on peut même effectuer le paiement par Paypal : don Restos du Coeur. Si l'on préfère envoyer un chèque par courrier, c'est ici.
Les restos du Cœur
Il est également possible de faire un don indirect, en achetant les CD des enfoirés, pas d'inquiétude à avoir : non, les artistes ne sont pas payés, ils participent bénévolement et ne perçoivent rien du tout ;  voui, TF1 reverse aux Restos du Cœur un pourcentage des bénéfices réalisés par la diffusion (une autre partie de ces bénéfices servent pour le remboursement des frais engagés lors de l'organisation des concerts). Les Enfoirés ont rapporté en bénéfice net plus de 20 millions d'euros aux Restos du Coeur en 2012 (source page Facebook des Resto du Cœur).
les restos du coeur
Le site:  Les enfoirés
Le dernier album en coffret limité : Les Enfoirés en Coeur
les restos du coeur Actuellement est également vendu un livre de poche, intitulé "13 à table", voir mon article à ce sujet !
  sans abri
ns domicile fixe
Nous pouvons aussi opter pour les dons en nature : livres, vêtements, denrées alimentaires, produits d'hygiène etc... Souvent, des collectes sont organisées en grandes surface (06 et 07 mars pour les prochaines) mais il est tout à fait bienvenu de déposer les dons dans un centre situé près de son domicile. Pour le trouver, c'est ici : Les centres des Restos du Coeur
sans domicile fixe
Bien entendu, il y a également la solution de faire partie des 66000 bénévolesDevenir bénévole des Restos ; des formations sont mises en place par des formateurs professionnels ou bénévoles, afin de permettre aux nouveaux venus d'acquérir les compétences et  techniques nécessaires à leurs missions.
 Sans abri
Pour se tenir informé des différentes actions mises en place par les Restos du Cœur, la page facebook est tenue à jour, vous pouvez notamment y apprendre les dates de la prochaine collecte en magasins (06 et 07 mars prochains) : Page Facebook des Restos
sans domicile fixe

sans domicile fixe
AUJOURD'HUI, ON A PLUS LE DROIT NI D'AVOIR FAIM NI D'AVOIR FROID
AUJOURD'HUI, ON A PLUS LE DROIT NI  D'AVOIR FAIM NI D'AVOIR FROID
Je sais que la plupart d'entre nous se sentent très concernés et touchés par la situation actuelle des "naufragés" du système mais les dons restent insuffisants au regard de la très forte demande actuelle : mobilisons-nous davantage !
AUJOURD'HUI, ON A PLUS LE DROIT NI  D'AVOIR FAIM NI D'AVOIR FROID

7 commentaires:

  1. Anonyme29.1.15

    Merci pour votre article, on ne parle pas assez de ce sujet, la politique de l'autruche est de mise !
    Coralie, bénévole RDC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Coralie,

      Effectivement, la situation peut paraître tellement crue que la solution de faire l'autruche est quelquefois choisie ! M'enfin, faire un petit don par internet, ce n'est pas si traumatisant ! :-)

      Supprimer
  2. Anonyme29.1.15

    Une piqure de rappel qui m'a fait du bien, merci pour cet article très touchant.

    RépondreSupprimer
  3. Perso, je viens de décider d'être bénévole ponctuelle pour la collecte en grande surface.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme5.2.15

    Je pense que nos dirigeants devraient prendre le metro un peu plus souvent !BRAVO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces temps-ci, ils se baladent plutôt en scooter ! ;-)

      Supprimer

Merci pour votre petit mot ♥

CopyRight© 2014/2017 | Design par Zélie Coptaire sur Blogger | Tous droits réservés